Comment positionner son site vitrine sur plusieurs mots-clés ?

Par

# Raphaël

Avez-vous un site vitrine destiné à vendre vos services ou vos compétences sur Internet ? Vos clients cibles se doivent de pouvoir le voir facilement lorsqu’ils font leur recherche sur Google. Pour veiller à ce que votre site vitrine se positionne sur un certain nombre considérable de mots-clés, vous avez besoin d’adopter certaines méthodes de référencement et de rédaction particulières.

Créer des pages pilier

Vous n’avez peut-être pas soupçonné que pour positionner un site web sur nombreux mots-clés, la création des pages pilier s’impose. Connue aussi sous le nom de pillar page, les pages pilier se distinguent en deux types : pages pilier pour articles de blog et pages piliers pour les différentes catégories d’un site web.

 

Les pillars page pour articles de blog, comme leur nom l’indique, sont à mettre dans la catégorie blog de votre site Internet. Leur rôle principal est de faire comprendre aux Internautes ou clients cibles la thématique générale de l’ensemble de vos contenus textuels. Ainsi, vous avez besoin de créer une page pilier permettant de coordonner de manière plus détaillée les idées générales de votre page blog.

 

Qu’en est-il des pages pour les différentes catégories d’un site web ? Elles sont idéalement à mettre dans une page catégorie très spécifique, et non dans la page blog. Aussi, leurs contenus se doivent de synchroniser ce que présentent vos différentes pages catégories, y compris la page blog s’il y en a. Leur existence dans votre site web augmente au maximum la chance de votre site de se positionner sur de très nombreux mots-clés.

Miser sur les mots-clés principaux

Connus également sous le nom de mots-clés cibles ou de requêtes cibles, les mots-clés principaux ne doivent jamais être pris à la légère dans le cadre de référencement d’un site vitrine. Certains référenceurs et rédacteurs SEO supposent que ces mots-clés n’ont qu’un impact anodin sur le référencement. Au contraire, le mot-clé cible permettent à chacun de vos articles de se positionner sur le mot en question.

 

En quelque sorte, c’est à partir de la requête cible que Google positionne chacun de vos articles. Un contenu textuel ne doit contenir qu’un seul mot-clé. Ainsi, si votre page blog comporte 1000 articles, votre site Internet se doit de pouvoir se positionner sur 1000 mots-clés différents. Oui, il faut noter qu’un mot-clé déjà utilisé pour un article n’est plus à utiliser dans un autre.

 

Le choix de mots-clés principaux ne se fait pas en claquant les doigts. Cela nécessite plutôt de prendre en compte plusieurs paramètres, à savoir l’idée générale de votre article et l’intention de recherche. Dans le titre principal ou H1, vous pouvez déjà identifier le mot-clé cible le plus adapté.

Les meilleurs emplacements pour les mots-clés principaux

Vous comptez désormais utiliser des requêtes cibles mais vous ne savez pourtant pas où les placer dans vos articles ? Pas de panique ! Ce que vous avez à vous rappeler pour toujours, c’est de mettre une requête cible dans votre titre principal ou H1, dans le méta-titre, dans la méta-description, dans l’attribut title, dans le permalien ou slug, dans la légende et la description d’image.

 

Il existe aussi un réflexe très classique concernant l’apposition du mot-clé cible : c’est de le mettre dans chaque paragraphe des H2. Reste à savoir que certains paragraphes H2 excèdent les 150 mots, car il est conseillé de veiller à ce que chaque paragraphe ne dépasser les 150 mots dans le cadre d’une bonne rédaction SEO. Dans le cas contraire, il faut s’adapter à cette pratique-ci : utiliser le mot-clé cible tous les 100 mots. Cela vous permet d’avoir automatiquement la densité idéale de mot-clé cible.

Utiliser des mots-clés secondaires

Si les mots-clés principaux revêtent de l’importance dans la sphère du SEO, les mots-clés secondaires n’en font pas exception. Ces derniers désignent les expressions clés qui s’articulent autour des mots-clés principaux eux-mêmes. Ils ont aussi un impact non négligeable sur le référencement de votre site vitrine, apportant même les 40% des effets positifs d’un bon référencement naturel.

 

Utiliser les mots-clés secondaires revient à utiliser les nombreuses variantes du mot-clé cible. Supposons que votre mot-clé principal est de « créer un site web ». Vos mots-clés secondaires peuvent être par exemple « créer un site web gratuitement sur Google », « créer un site Internet gratuit », « créer un site Internet professionnel et gratuit »,  « création de site Internet »…

 

Vous pouvez aussi utiliser des mots-clés secondaires tels que « application pour créer un site web », « le prix de création de site Internet », « agence de création de site Internet », « agence web à contacter pour créer son site Internet », etc.

 

Les essentiels à savoir sur les mots dits «  bruts »

Les mots-clés dits « bruts » désignent généralement les expressions clés dépourvues de déterminants. Pour illustrer ce propos, voici des exemples : « créer site Internet », « création site Internet », « création site Internet gratuit », etc. Vous devez pouvoir remarquer que ces expressions ne comportent pas de déterminant.

 

Elles présentent souvent les intentions de recherche des internautes. En effet, un internaute à la recherche d’une agence spécialiste en création de site Internet a tendance à taper « agence création site », au lieu de « agence de création de site Internet » sur la barre de recherche de Google.

 

Ces types d’expressions-clé ont un impact très positif sur le référencement naturel, mais n’en abusez jamais, de peur de déclasser votre site sur les résultats de recherche de Google. Ce moteur de recherche parvient à identifier si vous tentez de procéder à la suroptimisation, même vous le faites de manière à passer inaperçu.

Tabler sur les champs sémantiques

Pour permettre à son site Internet de se trouver sur Google avec plusieurs mots-clés, il faut miser sur les champs sémantiques, plus précisément sur les champs sémantiques inhérents aux mots-clés principaux. Le champ sémantique montre l’ensemble des sens d’une expression, et fait l’objet de nombreux autres mots.

 

En quelque sorte, les champs sémantiques désignent les groupes de mots  dont les sens sont plus proches de mots-clés principaux. Supposons encore une fois que votre mot-clé cible est de « création site Internet ». Il peut ainsi avoir des champs sémantiques tels que « conception de site Internet », « concevoir un site web », « monter un site vitrine », « mettre en place un site e-commerce ».

 

Vous avez aussi le privilège d’utiliser des vocables qui servent à séparer les mots qui constituent le mot-clé principal. Dans ce cas, vous pouvez procéder comme suit : « création rapide d’un site Internet », « créer avec attention son site Internet », « créer un site efficace et référencé pour le web », etc.

À retenir :

Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour positionner votre site vitrine sur un certain nombre d’expressions-clés, vous pouvez prendre contact avec une agence de référencement comme CREAWEBAGENCY.

Une question ? Un projet ? N'hésitez pas à nous contacter.

contact@creawebagency.com
+261 34 15 417 90