Référencement naturel : comment référencer son site Internet ?

creadmin

Dans la sphère du marketing digital, le référencement est une action visant à indexer un site web et à optimiser sa position sur les moteurs de recherche. Le référencement se distingue en deux catégories : SEO et SEA. Le SEO (search engine optimization) désigne le référencement naturel et le SEA (search engine advertising) le référencement payant. Le SEO est le référencement dit organique ou organic ranking. Le référencement organique contribue à maximaliser le trafic ou nombre de visiteurs d’un site web. Dans les lignes qui suivent on va mettre au point les étapes pour référencer son site internet.

Créer une page d’accueil optimisée SEO : un pivot du référencement naturel

page d’accueil optimisée SEO

Pour un référencement naturel réussi, il faut perfectionner l’expérience utilisateur. La première manière d’y parvenir est de créer une page d’accueil optimisée pour le SEO. La page d’accueil sert d’un porche et d’une porte qui permet à l’utilisateur du net d’explorer les pages d’un portail web.

Rendre attirant l’aspect graphique de la page d’accueil

home page attirant

Tout d’abord, il faut dire qu’un homepage attirant peut stimuler l’internaute à visiter les différentes pages web d’un site Internet. Ce qui peut réduire au maximum le taux de rebond.

Aussi, une page de couverture bien référencée permet la maximalisation du taux de conversion d’un web site. Le taux de conversion désigne le ratio entre le nombre de conversions et le nombre de visiteurs. Afin qu’une page de démarrage soit attirante et optimisée pour le référencement naturel, il est recommandé d’instaurer un logo.

Dans le cadre d’une stratégie SEO, il faut apporter de la valeur ajoutée à son logo. Pour ce faire, il est judicieux de le personnaliser de manière optimum. Un logo ne doit pas être truffé de couleurs. L’important est qu’il reflète la thématique du site à référencer de manière naturelle sur Google.

Améliorer la performance et la structure du home page

Surcharger la couverture d’un site Internet n’est pas bon pour l’organic ranking ou référencement naturel. Donc, il faut faire simple et bien organiser les menus de navigation.

Pour cela « services » ou « produits », « à propos », « contact » et « blog », ces menus sont largement suffisants. Dans une page d’accueil doit se trouver la présentation générale de l’activité, de la thématique ou du but du site.

Dans le souci de maximiser le SEO et le score SEO du texte de présentation, la pratique de la pyramide inversée et l’ajout des mots ou expressions clefs afférents au secteur d’activité du site s’imposent comme nécessaire.

Besoin de créer un site Internet référencé SEO ? Contactez-nous.

Établir des « calls to action » optimisés pour le référencement naturel

Call to action référencement naturel

Dans le monde du brand marketing, le call to action ou appel à l’action revêt une importance particulière. Le CTA contribue à l’optimalisation de la position d’un site et donc à accroître ou rehausser aussi sa visibilité auprès des SERPs ou Search Engine Result Page.

Dans la plupart des cas le CTA est un bouton sur lequel est mise en exergue une phrase qui incite le cybernaute ou infonaute à faire une action quelconque. Un référencement naturel SEO efficace nécessite de soigner le design du bouton du call to action. Le call to action doit être court et ses mots doivent contenir un verbe à l’impératif.

Voici quelques exemples des CTA : « Inscrivez-vous à notre newsletter », « Obtenez votre guide sur … », « N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter », « Souhaitez-vous avoir plus d’infos ? Contactez-nous ».

Créer des contenus optimisés pour le référencement organique

« Le contenu est roi ». Et le contenu optimisé pour le SEO occupe le trône le plus longtemps qui soit. Optimiser un article pour le référencement organique revient à requérir des compétences linguistiques pointues, mais pas que. En vue de rentabiliser naturellement un texte, il est aussi impératif de donner des informations utiles pour l’utilisateur du net. D’ailleurs, ces informations doivent être compréhensibles par Google.

À lire aussi : Que savoir sur le content spinning ?

Rédiger avec des mots-clés principaux dédiés au référencement naturel

Bons mots-clés principaux

Étude de mot-clé. Voilà la bonne stratégie SEO permettant d’accélérer l’indexation d’une page web et de booster son positionnement sur les résultats de recherche de Google.

Il faut souligner que l’analyse des mots-clés doit se faire de manière heuristique et non de manière stochastique ou aléatoire. Ce qui veut dire qu’il est impératif d’avoir une taylorisation ou rationalisation accrue dans la recherche de mots-clés.

Stratégie SEO : utiliser à bon escient le mot-clé principal pour le référencement naturel

Mot lés principaux optimisés

D’abord, il faut trouver les mots-clés les plus recherchés sur le moteur de recherche et les utiliser comme requêtes cibles. Le mot-clé cible est le maître-mot, c’est-à-dire le vocabulaire qui domine dans une rédaction.

Il doit se présenter plusieurs fois dans un écrit. Dans un texte de 1000 mots le mot-clé principal doit figurer 10 fois. Moins de 10 fois, l’article subit une légère désoptimisation. Plus de 15 fois, il s’agit de la suroptimisation.

Afin de trouver du mot clef principal, il est de mise d’utiliser un outil de planification de mots-clés comme Google Keyword Planner. Dans l’optique de renforcer le référencement naturel de son site et de son article, on peut faire de la requête cible le vocable le plus concurrentiel.

À lire aussi : Top 5 des outils gratuits pour trouver des mots-clés

Enrichir le champ lexical et le champ sémantique pour consolider l’impact du SEO

champ lexical et champ sémantique

Pour commencer, le référenceur ou webmestre doit dire à son rédacteur d’optimaliser le champ lexical ou le lexique SEO. Le journaliste web a donc comme fonction d’exploiter dans sa rubrique les termes synonymes du mot-clé principal. Il est possible que le webmaster ou l’agence de référencement naturel procède à la mise en liste de mots-clés à travailler dans la rédaction SEO.

Pour affiner le travail sur le champ lexical, l’utilisation d’un outil générateur de mots-clés reste toujours importante. Les termes SEO, spécifiques au référencement naturel, peuvent se trouver via certains outils comme keyword tool et Ubersuggest.

Stratégie d’optimisation SEO : enrichir la sémantique des pages web

champ sémantique SEO

Parfaire et faciliter le référencement organique d’un site sont synonymes de développer le champ sémantique. Il faut noter que le SEO sémantique peut désigner la terminologie inhérente à l’activité ou à la thématique du site à référencer. Par exemple, si l’on a un texte sur le référencement naturel, ledit texte doit évoquer certains mots afférents au web et internet : algorithme, coût, méthode d’optimisation, navigation, SEO, arborescence.

Pour intensifier ou augmenter le référencement organique d’un site, on peut élargir la sémantique en utilisant les mots tels que : annuaire, concurrent, publicité, site internet, site intranet, cocon sémantique. Pour avoir un site référencé naturellement et riche sémantiquement, on peut aller au-delà du référencement organic.

Pour cela, le toilemestre ou le rédacteur peut même mentionner dans son texte les mots comme ferme de contenus, recherche opérationnelle, gestion de base de données, URL, marché, prise de position. ci l’idée n’est pas de citer des mots en rapport avec la terminologie du web site à référencer. Il s’agit plutôt d’un enrichissement sémantique d’un site et de ses différentes pages web.

À lire aussi : Le champ lexical et la rédaction web et SEO : des alliés fidèles 

Référencement naturel : créer des liens internes et des liens externes

créer des liens internes et des liens externes

Premièrement, pour exacerber l’impact positif SEO de son site WWW, la création des liens s’impose. Les liens se distinguent en deux : les liens internes et les liens externes. Deuxièmement, les liens internes servent à relier les différentes pages (articles ou catégories d’un site. Cette pratique s’appelle « maillage interne ». Troisièmement, les liens externes, quant à eux, consistent à créer des liens sur d’autres sites, forums ou annuaires, pointant vers son propre site ou ses pages. En outre, les liens externes bel et bien conçus contribuent à la maximisation du référencement naturel d’un site.

Méthode de référencement organique : créer un bon maillage interne

maillage interne

Mettre en place une stratégie de maillage interne réussi requiert de miser sur le siloing SEO. Pour bien expliquer ce qu’est silo SEO, on va supposer que le site à référencer propose des services de référencement SEO. Il est à noter que les pages et catégories de ce site se doivent d’être bien structurées. Une catégorie « référencement naturel » peut se distinguer en deux sous-catégories : SEO on-site et SEO off-site.

Le siloing SEO de la catégorie SEO on-site

siloing seo on site

La partie référencement on-site doit comprendre plusieurs liens qui abordent les sujets en rapport avec la technique d’optimisation on-site. Ces sujets sont forcément le maillage interne, les balises html, le design ou aspect graphique et le responsive ou l’aspect mobile friendly. Les autres éléments du SEO on-site sont : l’optimisation du temps de chargement et l’amélioration des rich snippets. L’optimisation du temps de chargement figure aussi parmi les méthodes de référencement on-site.

Le siloing SEO de la catégorie SEO off-site

siloing seo off site

La catégorie SEO off-site, quant elle, contient des liens pointant vers des catégories comme le linkbuilding ou netlinking. Dans la catégorie sur la technique d’optimisation off-site doivent se trouver aussi les liens des sujets comme le SMO (social media optimization) et le benchmark concurrentiel. De surcroît, les différents articles de blog ou les différents produits d’un site, on peut les relier par du maillage interne, en créant des liens entre eux.

À lire aussi : Quels sont les avantages d’un blog d’entreprise ?

Technique d’organic ranking : concevoir des backlinks efficaces

créer des liens externes ou backlinks

Il ne faut pas oublier que les liens externes jouent un rôle non négligeable dans le cadre d’un référencement naturel. En fait, la pratique qui consiste à créer des backlinks s’appelle netlinking ou backlinking. Cette pratique du linking externe revient à mettre des liens qui pointent vers son propre web site sur différents endroits. Par ailleurs, ces endroits en question peuvent être un annuaire, un forum, un site partenaire, un commentaire, etc.

La création des ancres génériques

référencement naturel ancre générique

Pour créer des liens dans les commentaires, on les met, soit directement sur les commentaires, soit sur l’espace destiné à mettre les URLs. Dans les forums, annuaires et sites partenaires, il est possible d’intégrer les liens sans ancres de liens. Pourtant, il est plus judicieux de les précéder par des mots comme « Découvrez les infos sur ce sujet dans notre site …. », « Retrouvez-nous sur ….. », « Testez l’efficacité de notre produit en cliquant ici ….. », etc. On peut aussi faire court et simple en écrivant « cliquez ici ».

La mise en place des ancres naturelles

La création des ancres génériques ne doit se faire que rarement. En effet, une pratique excessive peut donner lieu à la pénalisation, voire au blacklist du site qui y recourt. Dans un souci de référencement SEO, l’idéal est de créer des ancres de liens naturelles. De plus, ces ancres naturelles sont aussi à intégrer naturellement et judicieusement dans les phrases des textes. On va prendre un exemple : une page web porte sur la définition du référencement naturel, les textes d’ancrage ou anchors texte peuvent être : « Référencement naturel : définition », « Référencement organique : c’est quoi ? ».

À lire aussi : Comment mener une stratégie de netlinking SEO redoutable ?

Une question ? Un projet ? N'hésitez pas à nous contacter.

contact@creawebagency.com
+261 34 15 417 90