+261 34 15 417 90 contact@creawebagency.com

A quoi sert la transcription audio ?

87 vue(s)

Sharing is caring!

La rédaction web et la retranscription audio requièrent des compétences techniques et professionnelles. En parlant de la retranscription audio, que faut-il savoir avant de se lancer dans cette activité et pourquoi faire appel à des professionnels dans le domaine ? 

L’utilisation de la retranscription audio

Tout d’abord, en général, ce sont les avocats, médecins et les huissiers ainsi que d’autres experts, qui ont l’habitude de faire traiter ce type de fichier, mais également les étudiants, doctorants, chercheurs, pour la constitution de leur thèse ou mémoire. Pour ces derniers, cette opération, leur permet de conserver une trace écrite de l’oral. En plus, il est bien plus pratique de conserver des écrits, plutôt que des fichiers son.

Il est à noter premièrement que cette pratique est complémentaire avec l’utilisation d’outils d’enregistrements numériques, plus ou moins sophistiqués, tels que les téléphones mobiles ou les enregistreurs numériques, permettant d’enregistrer de manière rapide, efficace et fiable. Ensuite, la transcription est un moyen efficace qui permettra, par la suite, de faire un travail de réflexion et d’analyse sur le texte, mais également de revenir sur le fond du discours : pour le relire, s’en imprégner, l’analyser, l’interpréter. Enfin, en cas de nécessité, le fichier texte donne la possibilité d’y ajouter des annotations et de l’intégrer dans un travail de recherche plus complet.

Les types de retranscription audio

En général, il existe quatre types de retranscription :

  • La retranscription intégrale ou verbatim : le texte doit être retranscrit mot pour mot, en incluant les erreurs de Français, les répétitions, ainsi que les hésitations, et les rires ;
  • La retranscription améliorée ou intégrale épurée : ce texte est une version améliorée du type précédent, avec une correction de toutes les erreurs de Français, en supprimant les hésitations et les répétitions ;
  • La retranscription reformulée : transcription avec une reformulation du texte au style écrit, et en discours énoncés à la troisième personne ;.
  • La retranscription synthétisée : c’est la synthèse du discours en reprenant uniquement les éléments essentiels du discours, en respectant le déroulement chronologique de la réunion.

Ainsi, un enregistrement peut se transcrire sous quatre types de transcription, selon l’exigence du client.

Quant aux missions, selon le type de transcription souhaité, elles peuvent notamment concerner la rédaction :

  • d’interviews, entretiens, enquêtes, mémoires, réalisés par des étudiants, professeurs, chercheurs, journalistes, ou d’autres ;
  • de lettres ou de courriers, dictés par des particuliers ;
  • de comptes-rendus, procès-verbaux, demandés par des comités d’entreprise ou des associations, la restitution de colloques ou de séminaires.

La vitesse de la retranscription requise

Le temps de transcription est très aléatoire, car il dépend de certains éléments tels que la connaissance du sujet traité, la vitesse de frappe, mais également le(a) :

  • qualité de la prise vocale : dépendant, entre, autres, de la distance du micro, pouvant rendre parfois plus compliquée la compréhension de l’intervention ;
  • type d’intervenant : par exemple une conférence avec une personne est plus rapide, par rapport à une vidéo d’entretien ;
  • vitesse d’intervention : comme dans toute conversation, chaque intervenant a sa propre vitesse de parler, en effet, il y a certains intervenants parlant plus vite que d’autres, ou qui se coupent parfois, souvent la parole ;
  • nombre d’intervenants : obligeant, par exemple, à chercher la bonne personne à chaque intervention ;
  • thème : s’il s’agit, par exemple d’un sujet technique avec des mots spécifiques à une profession, cela peut parfois rendre la tâche un peu plus difficile demandant des recherches sur internet.

Néanmoins, généralement pour une heure d’audio, il faut compter 4 à 8 h, c’est-à-dire une journée de travail car il ne faut pas oublier que ce temps de travail doit également inclure, en plus, un temps pour plusieurs relectures et corrections.

shares